15/04/2021

C'est déjà "probablement la plus grande catastrophe agronomique de ce début de XXIe siècle", a déclaré lundi soir le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie sur le plateau d'Audition Publique (LCP-Public Sénat-Le Figaro). 

"Ce sont plusieurs centaines de milliers d'hectares - je dis bien centaines de milliers d'hectares - qui ont été impactés", a ajouté le ministre, tout en soulignant qu'il était trop tôt pour chiffrer, en euros, les dégâts. 
"En termes d'argent ce sera très significatif", a-t-il simplement dit.  
M. Denormandie avait réuni plus tôt dans la journée, en visioconférence, une première "cellule de crise" sur ces gelées printanières qui ont touché 10 des 13 régions françaises, afin de coordonner la réponse gouvernementale.  


Vous pourrez retrouver en cliquant sur ce lien l'Article Objectif Gard du 10 avril 2021 qui relate les faits dans notre région.

Trouvez ci-dessous l'imprime de recensement des pertes suite à une calamité agricole qui sera utile aux services de la préfecture dans le recensement des dommages.

calamités recto.jpg
calamités verso.jpg